Edito

QUAND ?

« Je me suis réveillée
Dans la nuit
Au milieu du dernier jour
Où es-tu ? »
Eurydice, une expérience du noir (Dmitri Kourliandski / Nastya Rodionova)
En mai 2021

« Le Professeur vous prie de l’excuser, il faudra être patient, il lui faut du temps encore. Du temps, du temps… »
Alix, Rayon N (Sebastian Rivas / Antoine Gindt)
A venir !

« La vérité, vous allez apprendre à la connaître, vous allez l’entendre, peut-être pas de ma bouche, et même certainement pas de ma bouche car je ne la connais pas, je la connaissais autrefois alors qu’elle était encore toute petite, mais cela fait longtemps que nous nous sommes perdus de vue. »
Sur la voie royale (Elfriede Jelinek, Ludovic Lagarde)

T&M NÎMES/OCCITANIE

nouveau siège social :
c/o Théâtre de Nîmes, place de la Calade, 30000 Nîmes

correspondance, bureau parisien :
c/o La Gaîté Lyrique
3bis rue Papin F-75003 Paris
+33 1 53 01 52 81
T&M, association soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Occitanie)

Historique

For over 40 years, T&M is a unique creative company in France, which has devoted its activity to contemporary musical and lyrical theatre.

Created by Georges Aperghis in 1976, the ATEM (Atelier Théâtre Et Musique) is initially dedicated to the productions of its founder. Georges Aperghis associates musicians, actors, authors, scenographers… to carry out his search for personal expression. Based in Bagnolet (Théâtre des Malassis), he composed and staged about twenty new productions, including the remarkable La Bouteille à la Mer (1976), Conversations (1985), Enumerations (1988) and Jojo (1990).

In 1992, ATEM moved to the Théâtre de Nanterre-AmandiersGeorges Aperghis is joined by Antoine Gindt. Alongside the creations of Georges Aperghis (H, Sextuor, Tourbillons, Commentaires), operas and shows by Bernard Cavanna (La Confession impudique, directed by Daniel Martin), Heiner Goebbels (Ou bien le débarquement désastreux), Pascal Dusapin (To Be Sung, lighting installation by James Turrell) were created there.

In 1997, Antoine Gindt succeeded Georges Aperghis. The ATEM becomes T&M, remains associated with the Théâtre des Amandiers until 2001, and creates many shows there, including operas by Franco Donatoni (Alfred, Alfred, directed by André Wilms), Heiner Goebbels (Max Black, Hashirigaki), Gérard Pesson (Forever Valley, directed by Frédéric Fisbach), Pascal Dusapin (Medeamaterial, directed by André Wilms), Michael Jarrell (Kassandra, directed by Christoph Marthaler), Salvatore Sciarrino (Lohengrin, directed by Ingrid von Wantoch Rekowski)

In 2002, T&M moved to Paris and initiated numerous partnerships, with the Festival d’Automne, the Théâtre National de la Colline, the Odéon-Théâtre de l’Europe before being welcomed in residence at the Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines/Scène nationale (from 2006 to 2015) and at the Théâtre de Gennevilliers/CDNCC (from 2007 to 2016).

More than twenty new productions were produced during this period, directed by André Wilms (Momo by Pascal Dusapin, 2002), Frédéric Fisbach (Kyrielle du Sentiment des choses by François Sarhan, 2003), Pascal Rambert (Philomela by James Dillon, 2004), Ludovic Lagarde (Massacre by Wolfgang Mitterer, 2008), Joël Pommerat (Thanks to my Eyes by Oscar Bianchi, 2011) and Antoine Gindt (including Medea by Pascal Dusapin, 2005, Kafka-Fragmente by György Kurtag, 2007, Ring Saga, 2011, Aliados by Sebastian Rivas, 2013, Giordano Bruno by Francesco Filidei, 2015, 200 Motels by Frank Zappa, 2019).

Since 2017, T&M-Paris has been resident partner of La Gaîté Lyrique, where Sandglasses by Juste Janulyte (2018) was presented, and is associated with the Théâtre de Nîmes, where a new production of La Passion selon Sade by Sylvano Bussotti was created (2017) and a revival of Voyageur à venise (Wanderer, post scriptum) (2018) was done.

In 2020, T&M moves to Nîmes/Occitanie to develop its partnership with the Théâtre de Nîmes and is in residence at the Scène de Recherche de l’ENS Paris-Saclay.

T&M est une structure de création unique en France qui consacre depuis plus de 40 ans son activité au théâtre musical et lyrique contemporain.

Créé par Georges Aperghis en 1976, l’ATEM (Atelier Théâtre Et Musique) se consacre d’abord à la création des spectacles de son fondateur. Le compositeur associe musiciens, comédiens, auteurs, scénographes… pour mener sa recherche d’une expression personnelle. Implanté à Bagnolet (Théâtre des Malassis), il y crée une vingtaine de spectacles, dont La Bouteille à la Mer (1976), Conversations (1985), Enumérations (1988) et Jojo (1990) sont parmi les plus remarquables.

En 1992, l’ATEM s’implante au Théâtre de Nanterre-AmandiersGeorges Aperghis est rejoint par Antoine Gindt. Parallèlement aux créations de Georges Aperghis (H, Sextuor, Tourbillons, Commentaires), les opéras et spectacles de Bernard Cavanna (La Confession impudique, mise en scène Daniel Martin), Heiner Goebbels (Ou bien le débarquement désastreux), Pascal Dusapin (To Be Sung, installation lumière de James Turrell)…,  y sont créés.

En 1997, Antoine Gindt succède à Georges Aperghis. L’ATEM devient T&M, reste associé au Théâtre des Amandiers jusqu’en 2001, et y crée de nombreux spectacles, dont les opéras de Franco Donatoni (Alfred, Alfred, mise en scène André Wilms), Heiner Goebbels (Max Black, Hashirigaki), Gérard Pesson (Forever Valley, mise en scène Frédéric Fisbach), Pascal Dusapin (Medeamaterial, mise en scène André Wilms), Michael Jarrell (Kassandra, mise en scène Christoph Marthaler), Salvatore Sciarrino (Lohengrin, mise en scène Ingrid von Wantoch Rekowski)…

En 2002, T&M s’installe à Paris et initie de nombreux partenariats, avec le Festival d’Automne, le Théâtre National de la Colline, l’Odéon-Théâtre de l’Europe avant d’être accueilli en résidence au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines/Scène nationale (de 2006 à 2015) et au Théâtre de Gennevilliers/CDNCC (de 2007 à 2016).

Plus d’une vingtaine de productions nouvelles voient le jour pendant cette période dans les mises en scènes d’André Wilms (Momo de Pascal Dusapin, 2002), Frédéric Fisbach (Kyrielle du Sentiment des choses de François Sarhan, 2003), Pascal Rambert (Philomela de James Dillon, 2004), Ludovic Lagarde (Massacre de Wolfgang Mitterer, 2008), Joël Pommerat (Thanks to my Eyes d’Oscar Bianchi, 2011) et d’Antoine Gindt (dont Medea de Pascal Dusapin, 2005, Kafka-Fragmente de György Kurtag, 2007, Ring Saga, 2011, Aliados de Sebastian Rivas, 2013, Giordano Bruno de Francesco Filidei, 2015, 200 Motels de Frank Zappa, 2018).

Depuis 2017, T&M-Paris est partenaire-résident de La Gaîté Lyrique où a été présenté Sandglasses de Juste Janulyte (2018) et est associé au Théâtre de Nîmes où a été créée une nouvelle production de La Passion selon Sade de Sylvano Bussotti (2017) puis repris Wanderer, post-scriptum (2018).

En 2020, T&M s’implante à Nîmes/Occitanie pour y développer son partenariat avec le Théâtre de Nîmes et est en résidence à la Scène de Recherche de l’ENS Paris-Saclay.

L’équipe

Équipe permanente

Conseil d’administration

  • Président : Jean-Luc Poidevin
  • Trésorier : Jean-Stéphane Michaux
  • Secrétaire : Eric de Visscher
  • Membres associés :  Anne Goalard, Nicole Martin, Richard Dubelski

Site internet

  • rédaction : Antoine Gindt
  • conception graphique : Gg
  • réalisation : Jules Barbier

Partager...