ARGUMENT

CONSEQUENZA


Ainsi établi - avec ses treize pièces solistes, conséquences, dans l’esprit sinon dans la lettre, des fameuses Sequenze, avec les Canzoni popolari (la toute première pièce au catalogue de Luciano Berio) avec O King (son hommage méditatif à Martin Luther King), avec O Berio, baisser de rideau de Pascal Dusapin, sorte d’accord en résonance, de mémoire sonore, finale avec ensemble obbligato - le programme se présente sous un double aspect : la citation et la référence respectueuse et discrète à Luciano Berio, le portrait de l’Ensemble Remix dont les musiciens sont inhabituellement conviés à se succéder avant de se réunir.

Chacun d’eux - par sa qualité d’instrumentiste, grâce à la musique qui lui a été composée spécialement pour ce projet - nous apporte une facette singulière qui « compose » in fine le portrait du groupe instrumental. De son côté, la soprano Alexandra Moura prend le rôle de meneuse de cette sérieuse revue, associant les différents moments musicaux.

Consequenza est donc une proposition de théâtre musical où le groupe des musiciens – toujours en scène - est le premier public du soliste en jeu, le Maître la figure absente mais toujours appelée, parfois évoquée grâce aux images de Bruno Deville, parfois entendue grâce à sa voix enregistrée…

Consequenza est une action en musique, un passage ininterrompu d’une scène à l’autre, d’une musique à l’autre, un relais vif et vivant.

 AG
 
 GENERIQUE
 ARGUMENT
 CALENDRIER
 REVUE DE PRESSE
 DOSSIER A TELECHARGER
T&M