ARGUMENT

GIORDANO BRUNO - FILM
opéra en deux parties et douze scène

Filmé par Philippe Béziat lors de sa reprise au Théâtre de Gennevilliers en avril dernier, le premier opéra de Francesco Filidei qui a durablement marqué de son empreinte la saison 2015-2016, apparaît avec force dans l’intimité de la mise en scène d’Antoine Gindt.


À l'automne 2015, lors de sa création, Giordano Bruno avait fait grande impression. Partition foisonnante, puissance du sujet, qualité de l’interprétation étaient étroitement liés dans leur dimension extraordinairement expressive. Après sa première tournée d’automne, la production remontée au Théâtre de Gennevilliers – avec, cette fois, les musiciens de l’Ensemble intercontemporain – a confirmé la place importante de cet ouvrage dans la création lyrique récente.

Les caméras de Philippe Béziat captent au plus près la « passion » de Giordano Bruno (extraordinaire Lionel Peintre), de son arrestation à Venise jusqu’au bûcher à Rome. Les douze scènes qui alternent philosophie et chronologie du procès sont ici rendues au fil de la tension et de l’incarnation des protagonistes par une troupe de chanteurs aussi époustouflants dans leur aboutissement vocal que dans leur engagement scénique.

La captation filmique de Giordano Bruno offre un nouveau regard et une nouvelle écoute à l’opéra du compositeur italien.

 
 GENERIQUE
 ARGUMENT
 CALENDRIER
 EDITIONS